Agent autorisé AMSOIL

Panier d'achat     Créer un compte  I   Se connecter  I   Prix réduit    I  Devenir distributeur          

VTT et Cote à Cote huile moto.ca Bateau huile pour moto Motoneige Camion Automobile

Économie de carburant pour flottes

Les lubrifiants synthétiques AMSOIL ont amélioré l’économie de carburant de camions diesel,

sur courte et moyenne distance

étude sur l'économie de carburant avec des camion remorque Kenworth

Survol

La hausse constante du coût du diesel met en péril la rentabilité des services de livraison, des distributeurs de marchandises, et des flottes en général. Les administrateurs doivent souvent augmenter les prix ou appliquer des frais additionnels pour demeurer compétitifs, ce qui provoque, au mieux, des relations plus difficiles avec les clients, et dans le pire des cas, une chute des profits.

Les gestionnaires de flottes ont montré de l’intérêt pour les produits susceptibles de générer des économies de carburant. Même la plus petite amélioration peut entraîner une réduction importante des coûts pour les flottes accumulant des dizaines de milliers de kilomètres chaque année. Les lubrifiants synthétiques continuent à gagner en popularité grâce à leurs performances supérieures sur tous les plans par rapport aux lubrifiants traditionnels. Ils sont reconnus pour être économiques, et pour leur capacité à réduire la consommation de carburant.

Objectif

À l’aide du test SAE J1321 (TMC RP-1102) de mesure de l’économie de carburant sur véhicules en service, déterminer si les lubrifiants AMSOIL réduisent la consommation des camions diesel sur courte et moyenne distance par rapport aux lubrifiants traditionnels.

Méthode

AMSOIL inc. a simultanément comparé la consommation de deux camions diesel de transport sur courte et moyenne distance. Les véhicules appartenaient au constructeur Ford et ont été testés aux installations Ford d’entretien des flottes, à Rawsonville, au Michigan. Cette étude a été menée selon les procédures du test SAE J1321 (TMC RP-1102) de mesure de l’économie de carburant sur véhicules en service. La procédure prioritaire était d’éliminer toute variable liée à la mécanique ou à l’environnement pouvant influer sur la consommation de carburant. Un des camions, désigné comme véhicule témoin (C), a fonctionné avec des lubrifiants traditionnels tout au long du test. L’autre camion, désigné comme véhicule de test (T), a servi à tester les lubrifiants synthétiques AMSOIL.

Le test SAE J1321 comprend deux parties : le test de base et le test comparatif. Le test de base a été mené sur un parcours prédéterminé représentatif des conditions réelles de conduite. Après chaque essai, le total du carburant consommé par le véhicule de test (T) a été divisé par le total de la consommation du véhicule témoin (C), afin de produire un ratio test/témoin (T/C). La moyenne de trois ratios T/C avec écart maximal de 2 % a été utilisée pour calculer les résultats finaux des économies de carburant. L’objectif du test de base était de déterminer le taux de consommation du véhicule de test et du véhicule témoin lorsque tous deux munis des mêmes lubrifiants traditionnels.

Le test comparatif a été mené selon les mêmes paramètres, à la seule différence que le moteur, la transmission et les différentiels avant et arrière du véhicule de test étaient équipés des lubrifiants synthétiques AMSOIL. Des essais ont été effectués jusqu’à ce que trois ratios avec écart maximal de 2 % aient été obtenus, et leur moyenne a été utilisée pour déterminer les résultats finaux de l’étude. La moyenne des ratios T/C du test de base et celle des ratios du test comparatif ont été comparées pour calculer le pourcentage d’amélioration de la consommation.

Note : La participation de Ford ne représente en aucune manière une approbation ou une recommandation publicitaire de la marque AMSOIL ou des produits AMSOIL.

Véhicules utilisés

étude sur l'économie de carburant avec des camion remorque Kenworth

Dans une telle étude, il est important que les caractéristiques techniques du véhicule de test et du véhicule témoin soient aussi similaires que possible. AMSOIL a choisi les deux véhicules suivants parmi ceux de la flotte Ford de Rawsonville :


Véhicule de test et véhicule témoin
Année 2001
Constructeur Kenworth®
Modèle T800B (sans couchette)
Moteur CumminsTM N14
Puissance de base (HP) 370
Vitesse nominale (RPM) 1800
Vitesse, puissance de pointe (RPM) 1200
Transmission Eaton Fuller 10 vitesses/concept 2000
# modèle RTOC-16909A
Différentiels Meritor/RT40-145
Ration du différentiel 3,73
Modèle des pneus Goodyear/G316 LHT
Dimensions des pneus 285/75R24,5
Pression des pneus (PSI) 100 lbs

 Le poids nominal brut du véhicule témoin (avec remorque) était de 47 360 lb, alors que celui du véhicule de test était de 47 200 lb. Tous deux avaient environ 750 000 milles (environ 1 207 000 km) au compteur. Un entretien approfondi des deux camions a permis de rendre similaire la condition de leurs pneus, de leurs freins et de leur condition mécanique générale. Pour éliminer encore davantage les variables pouvant influencer la consommation de carburant, chaque véhicule a été muni de nouveaux filtres à air et à carburant, leurs accessoires ont été réglés de façon identique et leur châssis et arbre d’entraînement ont été graissés.

Les remorques tirées par chaque véhicule avaient toutes deux les caractéristiques suivantes : 


Remorque de test et remorque témoin
Année 2002
Constructeur Wabash®
Modèle DX253
Type fourgon
Hauteur 13' 6 pieds
Longeur 53' pieds
Largeur 102 pouces
Nombre d'essieux 2
Dimention des pneus 295/75R/22.5
Pression des pneus 100 lbs
Poids à vide (lb) 16200 lbs

 Sélection des lubrifiants du test de base

Avant de procéder au test de base, le véhicule de test et le véhicule témoin ont subi une vidange approfondie de leurs lubrifiants pour retirer l’ancienne huile à moteur et à transmission, ainsi que le lubrifiant des différentiels avant et arrière. Les véhicules ont d’abord été amenés à une température de fonctionnement normale par une période d’utilisation adéquate, puis leurs lubrifiants ont été vidangés, pour être remplacés par les lubrifiants suivants, choisis pour leur usage fréquent dans le monde du camionnage et chez Ford :

Moteur : Texaco® URSA® Super Plus 15W-40 de Chevron

Transmission : Texaco Multigear EP 80W-90 de Chevron

Différentiels avant et arrière : Texaco Multigear EP 80W-90 de Chevron

Après l’installation des nouveaux lubrifiants, les deux véhicules ont été amenés à une température normale de fonctionnement, puis vidangés à nouveau pour assurer une suppression complète des anciens lubrifiants. Les mêmes lubrifiants Texaco ont ensuite été réinstallés. Enfin, la transmission seule a été vidangée et remplie une troisième fois afin qu’il ne reste aucune trace du vieux lubrifiant. Une fois les deux véhicules adéquatement préparés, le test de base a été effectué.

Conditions d’essai

Pour assurer une certaine constance, le véhicule de test et le véhicule témoin ont suivi des procédures identiques durant tout le test. Chaque conducteur s’est familiarisé avec le parcours et a démontré des habitudes de conduite méthodiques. Pendant chaque essai, les deux conducteurs ont atteint des régimes (RPM) similaires avant de passer les vitesses et des positions similaires de la commande des gaz (throttle positioning) pendant l’accélération. Les conducteurs ont maintenu en tout temps un écart de moins de 2 mi/h (environ 3,2 km/h) par rapport à la vitesse ciblée, ont enclenché le régulateur de vitesse au même point du parcours, ont freiné de façon appropriée et ont gardé entre eux une distance raisonnable pour éviter les effets de la traînée aérodynamique.

Huile à moteur synthetique Amsoil

Parcours d’essai

Un parcours représentatif des conditions réelles de trajets de courte et moyenne distance, commençant et se terminant au centre Ford d’entretien des flottes à Rawsonville, a été établi. Le parcours de 40 milles (environ 64 km) comprenait près de 3,4 milles (environ 5 km) de conduite urbaine et 36,6 milles (environ 59 km) de conduite sur autoroute. La vitesse à suivre était de 30 mi/h (environ 48 km/h) en ville et 60 mi/h (environ 97 km/h) sur l’autoroute. Le parcours a été conçu pour limiter les interruptions de vitesse dues au trafic local.

Le premier essai du test de base a débuté par une période appropriée de réchauffement, après laquelle les deux camions ont été réapprovisionnés en carburant à la même pompe pour que la quantité soit constante. Les véhicules se sont rendus au point de départ, et, au signal, ont amorcé le parcours. Une fois celui-ci complété, chaque camion a été réapprovisionné jusqu’au bord du col de remplissage. La température, la pression barométrique et les autres conditions météorologiques ont été consignées, de même que la température du carburant, le millage du compteur et les données du module de gestion du moteur (ECM). La consommation de carburant mesurée par l’ECM a été notée et utilisée pour calculer le ratio T/C de l’essai numéro un. Les camions ont ensuite refait le parcours à partir de la ligne de départ, et ont répété le processus jusqu’à ce que trois ratios avec un écart maximal et acceptable de 2 % aient été obtenus.

Huile à moteur synthetique Amsoil

Sélection des lubrifiants du test comparatif

Une fois le test de base terminé, les deux véhicules ont refait le parcours en entier afin que leurs composantes atteignent une température de fonctionnement normale. Ensuite, le moteur, la transmission et les différentiels avant et arrière du véhicule de test ont immédiatement été vidangés selon les mêmes paramètres que lors du test de base. La seule différence, toutefois, a été l’installation des lubrifiants synthétiques AMSOIL suivants :

Moteur : huile diesel synthétique Premium API CJ-4 5W-40 (DEO)

Transmission : huile à transmission synthétique SAE 50 longue durée (FTF)

Différentiels avant et arrière : lubrifiant à engrenages synthétique 75W-90 longue durée (FGR)

Le test comparatif s’est déroulé sur le même parcours et selon les mêmes procédures que le test de base. Des essais consécutifs ont été exécutés jusqu’à ce que trois ratios T/C avec écart maximal de 2 % aient été obtenus.

Résultats

Test de base

Saisir pleinement la manière dont sont calculées les économies de carburant dans le cadre du test SAE J1321 implique de comprendre le calcul des ratios T/C. En prenant comme exemple l’Essai 5 du Tableau 1 ci-dessous, on divise 5,90 (gallons* de carburant consommés par le véhicule de test) par 5,50 (gallons consommés par le véhicule témoin), ce qui donne le ratio T/C (1,07).

Le test SAE J1321 demande que des essais soient effectués jusqu’à ce que trois ratios T/C ayant entre eux un écart maximal de 2 % soient obtenus. Cette exigence contribue à éliminer les anomalies statistiques pouvant biaiser les résultats finaux. Durant le test de base, il a fallu cinq essais pour recueillir les trois ratios T/C. On a produit une moyenne de ces trois ratios, qui donne le ratio T/C moyen du test de base : 1,07. Ce chiffre indique que pour chaque gallon US (3,785 l) consommé par le véhicule témoin (muni de lubrifiants traditionnels), le véhicule de test (aussi muni de lubrifiants traditionnels) a consommé 1,07 gallon de carburant. Il est évident que le véhicule de test montre consommation de carburant légèrement plus élevée que le véhicule témoin, malgré le fait que, durant le test de base, les deux véhicules ont fonctionné avec les mêmes lubrifiants et selon les mêmes procédures. Cette portion du test a défini les différences naturelles qui existent entre deux véhicules équipés de façon identique.


TABLEAU 1 : RÉSULTATS DU TEST DE BASE
Essai 1 Essai 2 Essai 3 Essai 4 Essai 5
Véhicule témoin (gallons consommés) 5,9 5,6 5,5 5,7 5,5
Véhicule de test (gallons consommés) 6 6 5,8 6,3 5,9
Ratio T/C 1,02 1,07 1,05 1,11 1,07

 

* Note du traducteur : Cette mesure impériale (gallon US) a été conservée telle quelle pour éviter une conversion en litres qui, par son caractère généralement imprécis, aurait pu fausser les données originales.

** Calculé selon des règles relatives aux chiffres significatifs.

Test comparatif

Immédiatement après le test de base, le véhicule de test seul a subi la procédure de vidange décrite précédemment, puis on y a installé les lubrifiants synthétiques AMSOIL. Le véhicule témoin a continué de fonctionner avec les lubrifiants Texaco traditionnels. Les résultats du test comparatif sont calculés de manière identique à celle du test de base. Puisque le premier essai n’avait pour but que de faire atteindre aux véhicules une température normale de fonctionnement, son résultat n’a pas été pris en considération. Six essais supplémentaires ont été nécessaires pour obtenir les trois ratios T/C avec écart maximal de 2 %. L’Essai 6 a également été exclu à cause d’une forte circulation et des arrêts fréquents qu’elle a entraînés. Le Tableau 2 expose ces résultats.

La moyenne des trois ratios ayant un écart maximal de 2 % produit le ratio T/C moyen du test comparatif : 1,00. Ce chiffre indique que pour chaque gallon de carburant consommé par le véhicule témoin (muni de lubrifiants traditionnels), le véhicule de test (muni des lubrifiants synthétiques AMSOIL) a aussi consommé 1,00 gallon de carburant. En tenant compte de la différence naturelle entre les deux véhicules définie dans le test de base (où le véhicule de test s’est montré moins économe que le véhicule témoin), on peut voir que l’utilisation des lubrifiants AMSOIL a provoqué une baisse de la consommation. Pour en déterminer le pourcentage exact, il faut effectuer le calcul exposé plus bas.


TABLEAU 2 : RÉSULTATS DU TEST COMPARATIF
Essai 1 Essai 2 Essai 3 Essai 4 Essai 5 Essai 6 Essai 7
Véhicule témoin (gallons consommés) 5,7 5,7 5,5 5,5 5,7 5,5 5,8
Véhicule de test (gallons consommés) 6 5,7 5,8 5,7 5,7 5,7 5,8
Ratio T/C 1,05 1 1,05 1,04 1 1,04 1
**1,07 – 1,00 ÷ 1,07 x 100 % = 6,54 %
d’amélioration de la consommation de carburant grâce aux lubrifiants AMSOIL
* Calculé selon des règles relatives aux chiffres significatifs.
** (ratio moyen test de base) – (ratio moyen test comparatif) ÷
(ratio moyen test de base) x 100 %

Réduction des émissions

La réduction de la consommation de carburant est en lien direct avec la réduction des émissions de gaz d’échappement. L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a établi des limites pour les émissions des véhicules diesel, et les calculs ci-dessous proviennent des limites de 2010 s’appliquant aux véhicules de l’année modèle 2010 ou plus récents. Plusieurs États et gouvernements locaux ont adopté ces normes pour les véhicules plus anciens également, qui doivent souvent être munis d’un dispositif servant à atténuer les émissions d’échappement, tel qu’un filtre à particules, pour être conformes. Le Tableau 3 compare les niveaux d’émissions d’un seul camion fonctionnant avec des lubrifiants traditionnels avec ceux du même camion réalisant des économies de carburant de 6,54 % grâce aux lubrifiants synthétiques AMSOIL.


Tableau 3 : Réduction des émissions
Limites de l’EPA de 2010 Émissions annuelles avec les lubrifiants traditionnels* Réductions d’émissions annuelles en améliorant l’économie de carburant de 6,54% avec les lubrifiants synthétiques AMSOIL
Oxyde d’azote (NOX) 0,2 g/bhp-h 228,8 kg/an** 503,4 lb/an 14,9 kg/an† 32,7 lb/an
Matière particulaire (PM) 0,01 g/bhp-h 11,4 kg/an 25,1 lb/an 0,7 kg/an 1,6 lb/an
Dioxyde de carbone (CO2) 10,1 kg/gal 202 000,0 kg/an 444 400,0 lb/an 13 130,0 kg/an 28 886,0 lb/an
Monoxyde de carbone (CO) 15,5 g/bhp-h 17 732,0 kg/an 39 010,4 lb/an 1 152,6 kg/an 2535,7 lb/an
* Basé sur un camion de 400 HP parcourant 120 000 milles (environ 193 200 km) annuellement; consommant 1 gallon pour 6 milles (environ 1 litre pour 2,5 km) et roulant 11 heures par jour, 5 jours par semaine et 52 semaines par année.
**Exemple de calcul : NOx = 0,2g/bhp-h x 400 HP = 80 g/h x 11 h x 5 jours x 52 semaines = 228,8 kg/an
† Réduction AMSOIL : NOx = 228,8 kg/an x 0,065 = 14,9 kg/an (réduction)

Conclusion

Cette étude, menée en conformité avec le test SAE J1321 (TMC RP-1102), qui sert de référence dans l’industrie, démontre que l’utilisation des lubrifiants synthétiques AMSOIL dans les camions de transport sur courte et moyenne distance peut améliorer l’économie de carburant, et, dans le cas présent, cette amélioration se chiffre à 6,54 %. On a cherché à éliminer les variables liées à la mécanique et à l’environnement en choisissant deux camions presque identiques et en les faisant fonctionner de manière constante et méthodique sur la même piste d’essai selon des paramètres identiques. Le test de base a servi à déterminer que le véhicule de test, muni de lubrifiants traditionnels dans le moteur, la transmission et les différentiels, consommait plus de carburant que le véhicule témoin, muni des mêmes lubrifiants. Après une vidange approfondie et l’installation des lubrifiants synthétiques AMSOIL, les données recueillies durant le test comparatif indiquent que le véhicule de test a consommé moins de carburant que durant le test de base. Les calculs effectués à partir de ces données confirment une amélioration de la consommation de carburant de 6,54 % grâce à l’utilisation des lubrifiants synthétiques AMSOIL. Cette baisse de consommation entraîne une réduction des coûts en carburant et des émissions polluantes également.

Bien que cette étude ait été menée à l’aide de camions munis de remorques fermées de 53 pieds, des économies de carburant similaires pourraient s’appliquer à tout type de véhicule diesel et entraîner une réduction appréciable des coûts dans des scénarios très divers, incluant les petites de flottes de véhicules couvrant quotidiennement de courtes distances, ou les grandes flottes dont les véhicules sont constamment sur la route. 

huile a moteur, differentiel, transmission des camion remorque Kenworth